Bien le Bonjou Ratousse,

Clairement j'admets qu'on ne peut pas plaire à tout le monde et que l'essentiel de ce que j'écris se lirait aisément d'un derrière distrait dans quelque toilette confortable, seulement je veux bien qu'on ne m'aime pas, mais QUE pour de bonnes raisons, pas par connerie.

Et là vous vous dites: mais de quoissè qui cause lui?

Or donc, figurez vous que par le biais du blog , j'ai accès à tout plein de statistiques qui pètent leur mère: d'ou viennent les gens, ce qu'il regardent, combien de temps ils lisent quoi, si les gonzesses qui lisent ça ont déjà porté des mi bas et une culotte blanche et large, enfin tout ou presque: c'est beau!  Heureux

Et donc ce matin, je me retrouve avec un afflux de lectrices du forum beauté test pointant sur deux de mes billets: [soin corps]  et [manucure info], billets légers s'il en est, dont on est sur qu'ils ne seront jamais débattus par BHL (livreur de colis) ou Dominique Strauss Khan (Anglaise)

Fatalement en voyant ça; et persuadé de devenir dans un futur proche la nouvelle star tant mes écrits excitent la rétine d'un peuple en détresse cherchant quelqu'un à idolâtrer; je m'en vais lire qui a laissé quoi et pourquoi ces gourgandines affluent chez moi comme un troupeau d'ado hurlantes à un concert de Lady Gateuse, chanteuse pouffe à la mode.

Sauf que là; je ne savais pas que j'avais rendez vous avec le déception la plus profonde, la fin des haricots oui: les blancs, ceux qui font péter  Gené, En difficulté

Je cite Mademoiselle Nott, étudiante en communication dont le profil indique qu'elle a entre 21 et 25 ans, qu'elle a le cheveu sec et la peau grasse, et dont la réflexion sur ma prose n'indique pas qu'elle est l'avenir de la nation:
__________
il est bizarre et un peu frustré ton type non? Et puis niveau des exemples qu'il donne, il tappe un peu dans les extrêmes m'enfin... Je suppose que ça sert à rien de tergiverser, y'aura toujours des cons partout.
__________

Donc belliqueux comme je suis, vous pensez bien hein....  Désolé

Chère Mademoiselle Nott,

J'ai lu avec grande attention votre commentaire plein de bon sens et dont on sent qu'il est le fruit d'une lecture attentive et éclairée de mes billets: vous en avez saisi le sens profond qui bien entendu ne se réfère qu'au degré premier et j'ai senti dans votre analyse acérée toute la maestria avec laquelle vous brossez un portrait psychologique de ma pomme, etre frustré et libidineux que je suis.
Grace à vous je peux enfin faire mon outcoming: oui, j'en conviens je l'avoue: je suis profondément misogyne et il m'arrive parfois de me branler devant des photos de chiens à poils.
Voilà c'est dit, j'adhère parfaitement à votre dernière affirmation: y'a des cons partout
Heureux

C'est elle: nott et pour plus de détails sachez que non: je ne l'ai pas photoshopée Son blog car elle est vraiment ainsi   Heureux



Lol, emedéaire, pétédéaire




Go Nuts!