Bien le Bonjou Ratousse,

Il est de ces gens qui savent se rendre aussi facilement impopulaires qu'un autrichien à moustache que ses parents facétieux auraient prénommé Adolf; dont il semble que je fasse partie.

Enfin pour être parfaitement clair Hotllywood n'est pas mon véritable état civil mais Adolf n'est pas mon vrai prénom: Bénito c'est quand même plus mignon.

Ou voulais je en venir?

Ah oui!

Hier, suite à mon article méchant badgé Méchant! (d'ailleurs) je recevais une volée de bois vert de la part de Madame J. , amie des blogueuses bassement désignées par moi même:

Je tombe ici car ce sont des amies qui sont attaquées (autant être transparente, j'imagine que tu vas t'empresser d'aller vérifier de toutes façons).

Mis à part que je trouve ce blog pas vraiment drôle (j'ai lu quelques archives), est-ce que tu te rends compte que tu attaques de vrais gens, qui passent du temps à écrire et qui s'investissent sur leur blog ? Que tu attaques Hellocoton, qui est une jeune entreprise (créée par un homme très intelligent figure toi), où les gens bossent énormément et avec passion ?

Certes, ce n'est peut-être pas à ton goût, mais quel intérêt, si c'est si "nul" que ça, d'écrire un article là dessus ? C'est facile de critiquer, mais qu'est-ce que tu proposes toi ? En quoi tu penses être si original, par rapport à ces blogueuses ? Tu n'es pas un OVNI, comme tu aimes le croire : beaucoup de gens font de la critique des autres un fond de commerce, et beaucoup le font mieux que toi.

Quant à mettre toutes les utilisatrices de Hellocoton dans le même panier, je trouve ça très misogyne. Je me demande ce qu'en pensent les filles qui sont dans ta blogroll et qui sont aussi sur Hellocoton. Sans doute sont-elles aussi des OVNI.

J'avais songé dans un premier temps à répondre dans les commentaire, mais je me suis dit qu'il eut été dommage que vous n'en profitiez pas: quand on est troll, autant assumer jusqu'au bout, hein?

Chère Juliette,

J'ai lu avec intérêt ce contre-point qui me plait bien, et puis je m'en suis allé visiter ton blog par ce que c'est bien d'avoir une idée de qui vous écrit (tant qu'à faire)

Je me suis donc délecté de cette article illustré d'une paire de bottes en caoutchouc, qui m'a redonné goût à la vie, de l'espoir en le genre féminin et je ne fus donc point surpris de me rendre compte que 17 personnes aimaient ça sur Facebook: c'est important le succès.

[pour ceux qui savent pas c'est ici: http://www.jenesaispaschoisir.com/2011/02/09/vivement-la-pluie/
Puis ensuite j'ai checké quelques posts et ai retenu les photos d'un chat qui emporta tous les suffrages avec le record faramineux de 37 commentaires mais seulement 16 j'aime. J'en fus fort mari 

[c'est ici  http://www.jenesaispaschoisir.com/2011/01/19/vegas/

En fait, le titre de l'article m'avait fait espérer une fortune facilement acquise mais héla non: il s'agissait de propos essentiels sur un animal de compagnie, ou l'on remarquera qu'il titille le neurone de ses lecteurs par la simplicité qu'ils ont a répondre avec des concepts simples: toute la force de savoir toucher un lectorat qu'on épuisera pas à l'instar de Détective, Biba, ou....Cosmo (quoique dans ce dernier qu'il m'arrive de lire aux toilettes d'un derrière distrait, j'ai parfois noté des phrases de plus de cinq mots)

Bref je conviens d'être méchant gratuitement parfois, sans rien lire de ce qui est écrit et en tirant des conclusions hâtives sur des choses que je survole.

Peut etre un prochain article sur un chat chaussé de bottes en caoutchouc explosera t il facebook, twitter et Hellocoton?



Go Nuts!